Notre projet

Direct Sud agit auprès des associations pour mener des campagnes de collecte de fonds dans la rue auprès du grand public partout en France.

Direct Sud est présent sur le territoire français via ses équipes de recruteurs de donateurs, prêtes à mobiliser le public résidant en France autour des principales causes humanitaires.

Direct Sud est une structure créée en 2010 par Arnaud DE ROTALIER et Vital OKOMO.

 

Arnaud et Vital se sont rencontrés en 2002 au Cameroun. Pendant deux ans ils ont travaillé ensemble au développement d’un programme de formation en gestion d’entreprise pour les entrepreneurs locaux pour l’IECD (Institut Européen de Coopération et Développement, ONG française).

Accéder au site

 

Ils se retrouvent par la suite en France où ils créent France RectoVerso. Association qui vise à faire prendre conscience aux jeunes camerounais des difficultés de « l’Eldorado » Français, via des films et des témoignages diffusés dans les écoles du Cameroun. C’est au début de l’année 2009 que l’idée de monter Direct Sud se précise afin de mettre leurs compétences et leur savoir faire au service des ONG.

Vital est camerounais. Il fait des études de droit à Yaoundé avant de se lancer dans le développement. D’abord comme journaliste pour le magazine « La Voix du Paysan » puis comme chargé de mission pour le programme Métiers de l’IECD (ONG Française) au Cameroun. En 2005 il arrive en France et travaille pendant 3 ans sur des campagnes de street marketing de collecte de fonds pour les ONG. En trois ans il effectue plus de 20 missions à Paris et en province, avant de se décider à créer direct sud.

Arnaud passe une grande partie de ses études en Inde et en Asie du Sud Est. Il se lance dans le développement au début des années 2000, en créant un programme de formation en gestion d’entreprise au Cameroun pour le compte de l’IECD (ONG française). Pendant deux ans il sillonne le Cameroun puis la Côte d’Ivoire pour aider les petites entreprises du secteur informel à se structurer. Passionné par les problématiques de développement, il fonde Direct Sud conscient de l’importance du don privé dans le fonctionnement des associations.